Défi n°5 – Pour qui sont ces Serpents

LA LÉGENDE…

Durant cette quête au sein du Triple A (les Ambiliates, les Agnanutes et les Agésinates), Yvi et Fearghal se trouvent confrontés à un spectacle étonnant.
Accompagnés de nouveaux gardiens, ils sillonnent ces trois contrées, de fermes en fermes, d’oppida en oppida, nous sommes au coeur de l’été en -56 avant Jésus-Christ.
La chaleur est pesante mais l’humeur bonne et le pas assuré malgré cette volonté d’éviter les légions romaines évoluant dans le secteur. Oh pas par crainte non, le secteur est en partie pacifié par Rome ,mais César le sait, de nombreux noyaux celtes sont encore en rebellion et Yvi fait partie de ces électrons libres.

A l’approche d’une rivière, le groupe entend des sifflements… des serpents sans aucun doute. Ils grimpent un petit talus à plat ventre pour en voir l’origine et là devant leurs yeux, un spectacle étonnant les submergent de bonheur. Des serpents se massent en un point et se nouent en une étreinte harmonieuse grâce à la bave de leurs gosiers et aux sécrétions de leurs corps pour former un noeud où convergent les énergies. Yvi et Fearghal se regardent, ils vont assister à la naissance d’un oeuf de serpent, chez les peuples celtes, l’objet d’une quête spirituelle comparable à celle de la pierre philosophale et du Graal !

Les sifflements résonnent de plus en plus forts et en un instant, un oeuf, pas plus gros qu’un oursin, jaillit dans les airs, enveloppé d’une lumière aveuglante. Yvi le sait, ce hasard n’en est pas un, elle court telle une flèche en direction de l’amas de serpents et bondit pour saisir l’Oeuf. S’en suit alors une course effrénée pour échapper aux reptiles lancés à sa poursuite. La présence de la rivière proche la sauvera, laissant les bêtes furieuses bloquées sur l’autre rive.

Elle reprend son souffle, ouvre ses mains et découvre émerveillée l’oeuf de serpent, il est de la grosseur d’une petite pomme et la coque en est cartilagineuse, avec de nombreuses irrégularités, comme celles des bras de poulpe. Ses compagnons la rejoignent, ravis et gueulant des cris de joies en scandant le nom d’Yvi ! Elle se retourne vers le druide et lui présente l’oeuf, cet oeuf qui, pour Fearghal et l’ensemble des Celtes, en posséder un, c’était acquérir la connaissance du monde, de son essence et de sa structure.

Bien protégé dans la besace, cet oeuf va les accompagner sur la route, mais, chose étonnante, cet oeuf va grossir au fur et à mesure des rencontres, des découvertes, des connaissances recueillies… Tel une éponge l’oeuf semble se nourrir de tout ce que les gardiens vont voir et apprendre, la connaissance du monde le fait grandir et ce qui paraissait comme un signe des dieux, apparait finalement vite comme un fardeau, il faut désormais plusieurs hommes pour porter cet oeuf.

Fearghal y voit vite le signe que la connaissance du monde ne peut être à la portée des hommes. Afin d’en stopper le processus et pour ne pas que cet objet mystique ne tombe entre de mauvaises mains, il décide de le figer dans le temps et l’espace. Il appose ses mains sur l’oeuf et par quelques incantations de druide et de magie, la coquille devient granit et celui-ci s’ancre désormais dans le sol sous un poids de plus de 10 tonnes… la troupe repart alors en marche, partagée entre le sentiment de déception d’avoir laissé cet oeuf, et celui d’être libérée du poids du monde, libérée de toutes contraintes et entraves les menant vers l’avenir.

Cet oeuf a passé le temps et est aujourd’hui toujours visible en Vendée. Les Archéologues et badauds lui donnent des interprétations plus ou moins farfelues… mais vous, vous qui connaissez la légende d’Yvi, vous savez. Lorsque vous irez voir cet oeuf, vous pourrez le toucher, le caresser, apposer votre oreille  et peut-être entendrez-vous les histoires d’Yvi et de ses compagnons

OBJECTIF DU DÉFI

Vous devez retrouver en Vendée, la présence de cet oeuf supposé.

Le désigner par son nom et la commune sur laquelle il se trouve en réponse.

La Besace d'Yvi

Cette année, vous avez été équipé d’une besace pour parcourir l’édition. Celle-ci vous a donné de précieux conseils, des recommandations, ou des objets laissés par Yvi pouvant être indispensables à la réussite !

EN SAVOIR PLUS

Cette coutume druidique reste mystérieuse car à part Pline, elle n’est citée nulle part ailleurs, ce qui fait qu’on manque d’éléments complémentaires pour mieux cerner cette tradition. Nombreux sont de nos jours les auteurs qui ont tenté de définir ce que pouvait bien être ces oeufs de serpents.

Selon toute évidence, il ne s’agit pas d’oeufs véritables mais d’un objet rituel à caractère magico-religieux. L’oeuf de serpent était apparemment une amulette de la plus haute importance pour les druides. Plusieurs théories s’affrontent pour définir ce qu’étaient véritablement ces oeufs.

« Le Clan du Marais s’impose sur ce défi avec une réponse validée en premier pour Emmanuel qui donne ainsi 5 points à son clan, Cindy pour le Littoral permet de remporter 3 points et Elodie assure 1 point au Bocage »