-10%

Guerres de Vendée : VICTOR

18,0019,90

Les Guerres de Vendée sont au coeur de ce livre hommage édité par Zone85. Suivez le quotidien d’un p’tit gars de 12 ans au cœur du bocage vendéen.

VICTOR est écrit avec la plume du cœur et n’a de ce fait aucune prétention littéraire et historique. Ce récit est malgré tout basé en partie sur des faits réels et nous raconte la vie bouleversante d’un enfant comme les autres dans ce nouveau département que l’on appelle désormais Vendée. Une enfance et une adolescence qui ne demandaient qu’à connaître la joie de vivre et qui n’auront eu comme seul horizon que celui de survivre.

“Victor” est un livre à la hauteur du bonhomme, volontairement simple, accessible, passionné et pourquoi pas, passionnant. Nous parcourrons avec lui quelques brides de sa vie à travers son regard d’enfant. Son destin sera animé, comme beaucoup de Vendéens, par un courage et un dévouement sans faille pendant ces terribles guerres de Vendée

Catégorie :
Partager :

Thème : Guerres de Vendée

  • Livre de 104 pages relié en dos carré collé
  • Illustrations photographies couleur
  • Format 15X24
  • En stock

Victor, un brigand au coeur du bocage

Extrait du livre sur les guerres de Vendée

” Me voilà, seul, au bout de ce champ, assis là sur ce vieux banc à l’ombre d’un chêne centenaire. Centenaire, je n’en suis pas loin moi aussi, je vais bientôt faire mes quatre-vingts printemps,
nous sommes en 1860.
Je traine désormais ma vieille carcasse du côté des Essarts, mais pour l’occasion, je suis revenu en haut de cette bute à Saint-Fulgent, là où tout a commencé. C’est ici que j’ai donné rendez-vous à Alexis des Nouhes, à la métairie de la Fontaine. Un lieu pour moi chargé d’émotions et de souvenirs. Ma famille, des naissances, des rires, des pleurs, du travail, des parties de chasse et de pêche, des danses, de la quiétude, de l’inquiétude, de la rage aussi et pendant longtemps, de la haine.

Depuis quelque temps, monsieur Alexis va voir les gars comme moi, qui ont donné au moment de la « Grand’guerre », pour figer et honorer notre mémoire comme il dit. Un bon gars cetAlexis, il a acheté les ruines du château de Saint-Fulgent en 1840 et l’a entièrement reconstruit. Ça nous a fait sacrément plaisir de voir à nouveau un château se réveiller dans ce parc.

Se reconstruire. Oui, se reconstruire. Tout comme les bâtiments, ça nous a pris un sacré paquet de temps. Les blessures du corps ont vite cicatrisé, celles du coeur, elles, saignent encore.

Mon chapeau vissé sur la tête, je sais que je vais en baver aujourd’hui. J’ai livré bataille tellement de fois, fourche ou fusil en main avec cette insouciance d’un jeune coq et cette impression d’être immortel. Avec les gars de Saint-Fulgent, les Darriet, les Mandin, les Maindron, Bourrasseau, Les Poirier et bien d’autres encore. Toujours en soutien, toujours solidaire, tellement vendéen. Mais aujourd’hui me v’là tout seul, face à mon plus dur combat, sans armes. Replonger dans mes souvenirs douloureux que j’ai mis tant d’années à essayer d’oublier…”

Avis

Il n'y a pas encore d'avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.