L’automne commence le jour de l’équinoxe, une journée où le jour et la nuit sont de durée équivalente. Le ton est donc donné… quand la nature et l’Homme vous calent un jour et une nuit de même durée, c’est sûrement que cette saison n’est pas là par hasard ! Cette année 2018, nous attaquons donc l’arrière saison ce dimanche 23 septembre, dans l’hémisphère nord, c’est à dire…chez nous, en Vendée.

Automne en Vendée

Alors bien sûr, l’automne, c’est la saison par excellence des couleurs chaudes, le rouge, le jaune et le orange se côtoient à merveille laissant apparaitre une nature apaisée et dorée. Mais c’est aussi le temps des gourmets et des fameuses cueillettes de champignons, de pommes, de poires et marrons chauds. De bien bonnes raisons donc pour des belles balades en famille d’autant plus que les coins en Vendée ne manquent pas, en voici d’ailleurs une petite liste exhaustive, alors…à vos bâtons de marche :

Mais l’automne c’est aussi le moment idéal pour ressortir tranquillement nos petits pulls douillets et nos plaids pour se blottir au creux du canapé avec une bonne soupe de potirons. Pour les plus chanceux, le plaisir d’une cheminée ouverte avec un feu qui crépite et une bonne potée de mogette qui doucement mijote en attendant les convives du soir.A défaut de cultiver le jardin prenez le temps de cultiver ainsi les petits plaisirs de l’automne, si petits et pourtant tellement grands dans nos souvenirs d’enfant .

Mode Cocooning

 

Il est désormais temps pour vous d’activer votre mode « cocooning » et d’apprécier les bougies parfumées, lire un bon livre bien au chaud emmitouflé dans une grosse plaid ou bien « péter » la raclette entre amis. Aller au cinéma quand il pleut et se lâcher ensuite sur un bon chocolat chaud…c’est la saison où l’on engrange les bienfaits de l’été et où l’on range, où l’on organise tout, y compris son chez-soi intérieur. Alors prenons le temps de nous poser quelques instants, comme la nature, cela nous permettra de passer l’hiver en toute quiétude…

Automne en Vendée

L’Automne c’est aussi et surtout le temps des poètes et en Zone85, on ne peut s’empêcher de vous en présenter un. Un « p’tit gars » bien de chez nous qui vous livre ici sa version bien personnelle et venteuse de cette troisième saison, Pierre Menanteau. Pierre Menanteau, est né au Boupère le 22 décembre 1895 et nous a quitté à Versailles le 7 avril 1992, Il est inhumé à Péault en Vendée.

Enseignant, il est directeur de l’École normale d’instituteurs d’Évreux, puis inspecteur d’Académie à Paris. Il est auteur de contes, d’anthologies et de florilèges. Il est aussi critique littéraire, membre du jury du Prix Jeunesse, et peintre. Il est toujours resté en relation avec la Vendée, dont les paysages de plaine, de bocage et de bord de mer furent source d’inspiration pour de nombreux textes.

D’ailleurs, en Zone85, nous en profitons pour terminer sur un poème de circonstances et vous souhaitez à toutes et tous, une très belle entrée dans l’automne…

Le Vent d'automne de Pierre Menanteau

Le Vent d’ Automne

Ah! Ce grand vent, l’entends-tu pas ?
L’entends-tu pas heurter la porte ?
A plein cabas il nous apporte
Les marrons fous, les feuilles mortes.
Ah! ce grand vent, l’entends-tu pas ?
Ah! ce grand vent, l’entends-tu pas ?
L’entends-tu pas à la fenêtre ?
Par la moindre fente il pénètre,
Et s’enfle et crache comme un chat,
Ah! ce grand vent, l’entends-tu pas ?
J’entends les cris des laboureurs
La terre se fend, se soulève.
Je vois déjà le grain qui meurt,
Je vois déjà le blé qui lève.
Voici le temps des laboureurs.

 

Pierre Menanteau.

Feuilles mortes d'automne emportées par le vent