Abbaye des Fontenelles

Rencontre de Coeur avec le propriétaire…

Lors de l’écriture de la légende des Vendéens extraordinaires, Zone85, par le biais de Dame Béatrice, a fait la découverte de cette abbaye méconnue ( découvrir le lien ici ). Un coup de coeur immédiat et inexplicable pour cet endroit nous a alors poussé à rencontrer Jocelyn Liaigre, actuel propriétaire du Lieu.

Deuxième coup de coeur immédiat pour ce petit gars bien de chez nous, ancré dans sa terre qui oeuvre chaque jour pour la reprise de la ferme familiale. Un challenge déjà conséquent pour tout jeune qui souhaite vive de l’agriculture de nos jours…Mais Jocelyn a aussi un deuxième projet qui lui tient à coeur, valoriser cette abbaye et la rendre « éternelle » pour que tous puisse la découvrir à nouveau dans un état restauré et sécurisé.

C’est son projet, tout comme celui de son père, de sa grand-mère, de son arrière grand-mère qui avait comme rêve de voir déambuler ici les visiteurs au terme d’un sentier pédestre et tomber comme par miracle sur ce joyau niché au coeur de la verdure.Jocelyn nous parle de l’urgence de protéger l’endroit, des infiltrations d’eau, de la végétation qui envahie les murs…mais rien ne peut se faire sans l’aval des monuments de France, et pour ça, s’il entretient l’espace extérieur, il ne peut intervenir sur la pierre.

Pour vous, vendéen(ne)s extraordinaires, les portes de l’abbaye nous ont été exceptionnellement ouvertes et nous vous offrons la magie du lieu à travers ce 360°. Prenez le temps de contempler l’endroit, cliquez sur la photo ci-dessous…

Le soutien Zone85…

Par notre action nous souhaitons mettre en lumière l’action faite par la famille pour le maintien de ce bien historique et suivre son évolution.

Des travaux à hauteur de 33 000 euros vont commencer pour la mise hors d’eau du bâtiment, mais aussi la suppression de la végétation qui fragilise les contreforts du monument. Les travaux, supervisés par les bâtiments de France, seront financés par le propriétaire, avec des subventions des différents collectivités : Région, département et donc ville de La Roche.

Nous ne sommes donc pas encore sur l’idée d’une restauration complète mais bel et bien d’un SAUVETAGE pour cet édifice chargé d’histoire en péril !

Reste actuellement 3 000 euros à la charge du propriétaire qui a lancé une cagnotte LEETCHI pour rassembler cette somme. Depuis février, la cagnotte n’a recueillie que 300 euros. Nous espérons, par le biais de Zone85 et les vendéens extraordinaires arriver à atteindre ce palier et ainsi soutenir l’action de Jocelyn !

Oui, c’est vrai, nous ne sommes pas au coeur de Paris, au coeur de l’Histoire de France, au coeur des banques et des Multinationales, au coeur de millions de visiteurs qui ont prouvé que la générosité existe encore pour les « vieilles pierres » , tel le soutien apporté à la  cathédrale Notre Dame.

Mais l’abbaye des Fontenelles est au coeur de la Vendée, au coeur de notre Histoire et nous le savons tous, seul on avance mais ensemble on va plus loin. Alors on va tous partager cette page et soutenir l’action de Jocelyn, pour accomplir le rêve de son arrière grand-mère et pour une fois de plus ,faire vibrer notre coeur vendéen !

CAGNOTTE LEETCHI Sécurisée

Je participe à la restauration de l’Abbaye de Notre-Dame Des Fontenelles en apportant mon coeur à l’édifice…

L’Abbaye des Fontenelles, son histoire…

Nous sommes en 1210, Guillaume de Mauléon, alors seigneur de Talmont ( 1150-1214 ) et sa femme Béatrix, dame de Machecoul, de Luçon et de La Roche-sur-Yon ( vers 1185-1238 ) confirment par une charte la fondation monastique de l’abbaye. Celle-ci est confiée aux chanoines de Saint-Augustin issus de l’abbaye de Chancelade fondée en Périgord.

Une légende fait de Dame Béatrice l’ogresse de Talmont, dévoreuse du coeur d’enfants, qui pour se repentir, aurait fait construire cet édifice religieux… mais en Zone85 nous savons qu’il n’en est rien. En 1562, au cours des Guerres de Religion les chanoines furent massacrés et les bâtiments mis à sac et incendiés ( deux travées de la nef furent détruites ). En 1790, Les Fontenelles, qui tire son nom de la présence de sources d’eau minérale connues pour leurs propriétés, sont saisies comme bien national.

En 1793, les Colonnes Infernales ruinent définitivement l’abbaye pendant la guerre de Vendée :

« Lorsque la colonne infernale arrive dans ce coin reculé, à l’Ouest de la Roche-sur-Yon, petit village central de la Vendée départementale, un détachement s’attaque à l’abbaye, on prend le prieur Mornac, on lui tranche le nez et les oreilles et on le laisse doucement agoniser dans les bâtiments en flamme. Des paysans des alentours accourent pour éteindre l’incendie et porter le pauvre prieur dans l’abbatiale, où il meurt, comme on pouvait malheureusement s’y attendre » ( source http://chemins-secrets.eklablog.com )

Un trésor repose malgré tout à l’abri des regards au coeur de cet édifice… un tombeau de calcaire, le gisant de Béatrice de Machecoul y reposerait probablement à moins que soit celui de sa fille Jeanne de Thouars…

l’abbaye est l’une des dernières représentantes du style gothique angevin . Elle fut laissée à l’abandon avant que les terres alentours soient rachetée au XIXe siècle par la famille Liaigre, qui se lance dans l’agriculture. Aujourd’hui l’abbaye est classée monument historique depuis 1948.

Vous pouvez aujourd’hui vous rendre sur site pour contempler l’abbaye, mais uniquement l’extérieur pour des raisons évidentes de sécurité…

CAGNOTTE LEETCHI Sécurisée

Je participe à la restauration de l’Abbaye de Notre-Dame Des Fontenelles en apportant mon coeur à l’édifice…