L’épée d’Yvi, retrouvée au fond de la Vendée ?

L’édition 2018 de la Ligue des Vendéens Extraordinaires nous a fait rencontrer Yvi et cette merveilleuse épée qui l’a accompagnée dans ses périples. Epée de bronze et de fer que le druide jeta à sa mort au fond du lit de la Vendée en offrande avec cette volonté qu’Yvi veille sur les siens à jamais.

L'épée d'Yvi en Vendée

Une épée a été découverte dans le sud du département de la Vendée, sur la commune du Gué-de-Velluire, canton de Chaillé, arrondissement de Fontenay-le-Comte dans les années 1903 par un pêcheur. Elle a ensuite été vendue à un collectionneur de la région, qui n’a jamais voulu, malgré les offres qui lui ont été faites, s’en dessaisir. Ce n’est qu’après sa mort que sa veuve a consenti à la céder à M. de Rochebrune.

L'épée d'Yvi en Vendée

A la mort du Comte de Rochebrune, la collection fût donnée au Musée Dobrée à Nantes… sur la fiche de la dite épée, le site de collecte est marquée  » Non déterminée ».

Malgré une demande de précision par email pour savoir pourquoi la fiche n’était pas à jour et renseignée sur cette indication, nous n’avons pas reçue réponse…

L'épée d'Yvi en Vendée

Voici le lien de la fiche de l’épée : voir la fiche de l’épée au Musée

Et voici un extrait de l’édition 2018 concernant l’épée d’Yvi :

« C’est au bord de la Vendée, au Gué de Velluire, là où Yvi a grandi, qu’ils vont répandre ses cendres au fil de l’eau, là où Yvi souhaitait à jamais reposer et protéger cette nouvelle région que l’on appellera plus tard Vendée.
Il est tôt le matin, l’ambiance est calme, pas un bruit, la brume court sur la rivière laissant apercevoir à peine la rive opposée.

Le druide Fearghal prit l’épée courte d’Yvi en main, cette épée qui avait vu temps de contrées et de batailles. Cette épée dont le pommeau de bronze allié à une lame de fer, forgée par son père, témoignait des âges passés, des traditions et du savoir faire celte. Cette épée qu’elle brandissait à hauteur du visage avec fierté et courage quand l’instant le demandait. Cette épée marquait alors son visage d’un Y, symbole d’un prénom fort qu’elle aimait alors reprendre en peinture de guerre.

Yvi, un prénom pour une petite fille celte, qui passait son temps en forêt, cachée dans les ifs, arbustes et buissons, prête à bondir avec sa louve sur des assaillants imaginaires. Une petite fille celte qui demandait parfois de l’aide aux Colosses de pierre pour braver ses peurs. Une petite fille qui aimait grimper aux arbres pour mieux comprendre ce monde d’adulte … Yvi, volontaire, têtue et passionnée, qui avait à coeur de faire de ses frères de clan une grande famille de coeur. »

L'épée d'Yvi en Vendée

« Le musée Dobré est actuellement fermé jusqu’en 2021 pour travaux. Zone85 organisera une journée découverte de ce musée avec le « doux » espoir de pouvoir admirer cette épée…ancienne pour certain, pleine de vie pour d’autre »