Défi n°2 – À la barbe des Druides

Dolmen de la Sulette à la barbe des druides et de leur gui l'an neuf

LA LÉGENDE…

Pour parvenir à ses fins, Yvi a besoin de se faire comprendre de ses contemporains, besoin d’un support de transmission qui traverse les siècles, pour que sa façon de penser reste gravée à jamais ! Pour ne pas rester dans l’oubli, il lui faut accéder à l’écriture…

Mais à son époque on ne plaisante pas avec l’écriture, interdite alors par les Druides. Ils étaient non seulement des prêtres mais aussi des intellectuels, chargés de former les élites et de rendre la justice. Leur puissance du savoir sans pareil les plaçait comme intermédiaire entres les Hommes & les Dieux. Les Celtes utilisent occasionnellement l’alphabet grec pour les affaires courantes mais n’avaient pas d’écriture à proprement parler. Pour tout ce qui touche au spirituel et à la science notamment, les Druides l’interdisent, préférant la transmission orale, les écrits risquant d’apprendre leurs sciences aux profanes et selon eux, pouvant figer l’évolution de leurs sciences… Leurs élèves étaient alors choisi parmi les enfants les plus doués de la tribu et l’enseignement durait en général plus de 20 ans.

Mais Yvi le sait, elle doit créer un langage propre aux gardiens pour que survive sa pensée… Ce langage devra bien sûr rester secret car les Druidesses de Noirmoutier seront sans état d’âme et parsèmeront aux quatre vents les chairs des malheureux utilisant une quelconque écriture…

Une figure de l’époque va alors transgresser toutes les règles et venir en aide à Yvi, ce personnage n’est ni plus ni moins que le druide de sa tribu : Fearghal. Fearghal n’est d’ailleurs pas un druide comme les autres, cantonné dans ses incantations, c’est aussi un grand voyageur souhaitant étendre ses connaissances, il va ainsi poser les bases du langage des Gardiens sur une écriture alors naissante dans les pays germaniques, que vous connaissez de nos jours sous l’appelation, d’Alphabet runique…

La Légende d’Yvi raconte que la nuit du 31 décembre, un texte révélant ce langage apparait dans la chambre du Dolmen de la Sulette, à la barbe des Druides et de leur «  Gui l’an neuf  »  ….

Gardiens, ce langage est vôtre, il est temps pour vous de vous le réapproprier, car il vous accompagnera tout au long de cette légende.

OBJECTIF DU DÉFI

Être le Premier Clan à traduire le texte révélé dans le panorama 360° du Dolmen de la Sulette. Prenez aussi le temps de parcourir l’endroit, sait-on jamais…

PANORAMA 360°

La lune éclaire la nuit comme en plein jour, nous sommes le soir du 31 décembre. Vous pénétrez tête baissée à l’intérieur du Dolmen, l’obscurité vous enveloppe, vous entendez un chuchotement lointain. Le bruit du vent ou des âges passés ? C’est en tout cas sous un scintillement magique que devant vos yeux se livre la pierre…les symboles apparaissent, les uns après les autres, ligne après ligne, la mémoire refait surface…

Profitez de l’instant, vous êtes un(e) privilégié(e). Un murmure aussi doux que rassurant vous conte son histoire en même temps que vos yeux parcourent le texte… votre coeur bat plus fort, votre coeur de Gardien grandit, défi après défi….

La Besace d'Yvi

Cette année, vous avez été équipé d’une besace pour parcourir l’édition. Celle-ci vous a donné de précieux conseils, des recommandations, ou des objets laissés par Yvi pouvant être indispensables à la réussite !

« Le Clan du Littoral prend la première place sur ce défi, talonné par le Clan du Marais suivi du Clan du Bocage »